CÉSAR:Rétrospective au Centre Pompidou

***

« La Rétrospective »

César Expo 2

A découvrir au Centre Pompidou dans une Grande Exposition du 13 décembre 2017 au 23 mars 2018, 20 ans après sa disparition, un hommage à César Baldaccini , dit César, dans une grande rétrospective, qui réunit à travers un demi-siècle de création, une centaine d’œuvres venues du monde entier. 

La rétrospective se tient au sixième étage du Centre Pompidou, où un large espace totalement décloisonné accueille les œuvres de César Baldaccini. Avant de connaître la célébrité et de concevoir les trophées de la cérémonie de cinéma qui porte son nom, ce fils d’immigrés italiens passionné par Giacometti a tout d’abord commencé par souder de la ferraille, seul matériau de travail qu’il pouvait s’offrir alors qu’il était étudiant aux Beaux-Arts. Il n’aura ensuite de cesse de triturer, façonner, et remodeler les diverses matières qui passeront entre ses mains et ses outils.

20180210_112829-1-1

César, un sculpteur majeur singulier, aux univers prolifiques, à la fois héritier de Picasso, Gonzalez ou Giacometti… 

20180210_112332-1

Troquant les outils traditionnels du sculpteur pour le chalumeau, César réalise tout d’abord des Fers soudés, figures humaines et animales, composées de petits déchets métalliques, puis des œuvres plus abstraites.

20180210_112403-1

César-Fers soudés 2

20171225_113052

20171225_113132

20171225_114711

20171225_112857

César Pompidou 2018

20171225_113112

20171225_115501

20171225_113120

Portrait Patrick Waldberg

Portrait of Patrick Waldberg 1961-2 by C?sar (C?sar Baldaccini) 1921-1998

« Portrait de Patrick Waldberg »

20171225_114600-1

Mais en 1960, cet instinctif, désormais en vogue, opère une mutation radicale. Fasciné par les presses hydrauliques, il présente trois voitures compressées au Salon de mai. L’artiste s’efface devant la machine, et l’esthétique morbide de la casse irradie la sculpture. Tollé ! En un demi-siècle, César va dynamiter le socle de la sculpture classique. Dans ses Compressions, César élargit peu à peu la palette des matériaux utilisés, des formes et des couleurs, jusqu’à la fascinante « Suite milanaise » en 1998.

20180210_112429-1

20171225_113416

20171225_115026-1

20171225_114438

20171225_114453-bis

20171225_113327-1

20171225_114549

20171225_113950

20171225_114621-1

Viennent ensuite les Empreintes humaines, agrandissements de son propre pouce  ou d’un sein…

20180210_112447-1

20171225_115132

20171225_114818-1

20171225_114842

20171225_114747-1

20171225_113507

Puis viennent les Expansions et les Enveloppages

20180210_112459-1

César-Expansions 1

César-Expansions 3

20180210_112513-1

20171225_114007

20171225_114020

20171225_114107

Le meilleur pour la fin : l’élégante et puissante « Suite milanaise », conçue par César l’année de sa mort, qui aurait mérité d’être exposée complète, comme elle le fut au Consortium de Dijon en 1998 et à la Fondation Cartier en 2008. On est privé du nuancier que l’ensemble des compressions compose, et d’une déambulation dans un espace magique. Mais c’est bien beau !

Suite milanaise-César-Compressions20171225_113241

20171225_113207

Suite milanaise César

Sans oublier les magnifiques vues sur Paris (par temps fort gris!), de ce bel espace ouvert… et du haut du Centre Pompidou…

20171225_114256

Inutile de vous dire que j’ai adoré cette exposition et la découverte des multiples facettes de César…

***

Pour compléter, un documentaire passé sur ARTE le 17/12/2017:

https://openload.co/f/XtczZuUg6eA#

« César Sculpteur décompressé »

À l’aide d’archives savoureuses, d’éclairages de proches et d’experts  (le directeur du Musée national d’art moderne Bernard Blistène, la critique d’art Catherine Millet, l’architecte Jean Nouvel, sa dernière compagne Stéphanie Busuttil…), ce documentaire rend à César ce qui lui revient : des révolutions artistiques majeures, longtemps occultées par le personnage médiatique haut en couleur que l’artiste s’était forgé…

Publicités

~ par cerisemarithe sur 10/02/2018.

4 Réponses to “CÉSAR:Rétrospective au Centre Pompidou”

  1. Coucou Marithé ! Quelle magnifique exposition. Tu me permets de voir certaines de ses œuvres. J’apprécie aussi César et son œuvre. Merci beaucoup pour ce beau partage. Belle semaine à toi, Bises bretonnes 😉 🙂

    • C’était un plaisir de faire ces découvertes dans un lieu où leur mise en valeur a été bien pensée… Je suis contente que de loin tu aies pu en profiter un peu…
      Bises bien glacées cette semaine, mais chaleureuses dans l’intention…

  2. Un reportage très beau, très représentatif du travail de César que j’ai découvert en profondeur grâce à tes photos qui m’ont permis d’avoir une vue plus exhaustive des procédés et recherches de l’artiste. Le film est très bien fait et vient encore compléter la connaissance de l’œuvre.
    J’ai vu un pouce de César en Suisse. Je connaissais ses compressions, du moins en partie, pas du tout ses fers soudés, ses plaques et ses enveloppages.
    Ma préférence va à certains fers soudés, aux expansions, aux empreintes humaines et pour terminer aux compressions laquées qui font un pont avec les expansions pour le côté sensuel de la matière. Les plaques me paraissent très symboliques et synthétiques, belles aussi.
    J’aime moins l’idée des véhicules neufs (moto, voitures) compressés.Cela me heurte.
    Cet homme avait quelque chose d’un « gourou d’art » pour convaincre les personnes de donner une seconde vie à leurs bijoux dans une compression « césarienne ».
    Merci d’avoir partagé cette expérience.

    • J’ai eu aussi un très gros coup de cœur pour les fers soudés et les plaques qui sont de très belles œuvres souvent moins mises en avant quand on parle de César, que les compressions spectaculaires…
      Ses recherches constantes, ses expérimentations nous offrent une intéressante diversité dans ses propositions…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :