Farandole endiablée…

***

Dansez Violons…

***

 ??????????????????????

« Farandole endiablée »  –  Huile sur toile  –  61 x 38

*  Marithé W  *

***

Violons ssssssssssssssssss
Volutes ssssssssssssssss
Sont en tête, sont en fête
Galbent de bois le corps
où douce harmonie de femme
se reflète moirée, donnant à l’infini
d’aquatiques résonances.
Des notes de plumes colombe retombent
en tourbillons déployés en Vrai… ou
Les Violons du Diable.
Ivry Gitlis a l’âme à la corde :
Des éclats de paix toujours espérée.
Mais
Des éclats de joie éclaboussent
Pépites de vie
en éventail vvvvvvvvvvv
Vibrato à l’infinie passion
Serti dans son écrin de couleurs. *

***

*  Maïté L  *

***

??????????????????????

??????????????????????

??????????????????????

~ par cerisemarithe sur 23/10/2014.

10 Réponses to “Farandole endiablée…”

  1. Bonjour Marithé, très rythmée et colorée cette toile, on entend presque le son vibrer à travers la toile.

    • Bonjour Anne
      J’avais très envie que ces violons virevoltent et que la danse des notes se ressente…. que la toile s’anime et que l’imagination fasse le reste !
      Merci de ton passage dans cette farandole…
      A bientôt, ici et sur tes blogs

  2. Voilà une toile qui réchauffe l’atmosphère et fait un peu oublier la grisaille des jours d’automne ! Magnifique !

    • Violons en fête,
      Violons-lumière,
      Ils s’animent et nous entrainent
      dans l’éclat d’une danse
      aux notes joyeuses….
      Grand merci d’y être sensible !
      A bientôt….

  3. A reblogué ceci sur runglaz.

    • Merci d’avoir ajouté Vie à cette Farandole
      dans laquelle les Couleurs, les Lumières, les Mouvements et les Sons suggérés
      tentent de créer un moment joyeux, privilégié, à partager !

  4. Violons ssssssssssssssssss
    Volutes ssssssssssssssss
    Sont en tête, sont en fête
    Galbent de bois le corps
    où douce harmonie de femme
    se reflète moirée, donnant à l’infini
    d’aquatiques résonances.
    Des notes de plumes colombe retombent
    en tourbillons déployés en Vrai… ou
    Les Violons du Diable.
    Ivry Gitlis a l’âme à la corde :
    Des éclats de paix toujours espérée.
    Mais
    Des éclats de joie éclaboussent
    Pépites de vie
    en éventail vvvvvvvvvvv
    Vibrato à l’infinie passion
    Serti dans son écrin de couleurs.

    • Tes mots accompagnent étroitement les éclats musicaux
      et les mouvements allégro
      en tourbillons infinis…
      Vie des couleurs, des lumières et des sons…
      Résonances d’évasions et d’espoirs !

      Mille baisers affectueux

  5. Bonjour,
    Quelle allégresse quand les violons se mettent à danser pour donner un ton fauve aux journées privées de soleil ! Merci pour ces vibrations chaudes…

  6. Les violons vibrent sur la toile aux couleurs chaudes, le texte vient compléter harmonieusement cette belle création.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :