Venise : à la découverte des petites ruelles …

***

… J’aime y revenir ! à la recherche d’autres aspects …

***

Approchons …

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Petit à petit …

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Jusqu’au fond …

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

De la petite ruelle vénitienne …

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 » Ruelle vénitienne »  –  Huile sur toile  – 38 x 55

Marithé W

***

Approchons …

Petit à petit …

Jusqu’au fond …

De l’étroite ruelle vénitienne …

Couleurs de Venise,

Chaudes ou froides,

Vieillies ou rafraîchies …

Couleurs du temps,

Des états d’âmes …

Couleurs du regard du moment …

Couleurs nostalgie ou joie de vivre …

Couleurs amoureuses ou couleurs peines de cœur …

Les couleurs de Venise appartiennent à chacun,

Et leur perception est unique et multiple !

* Marithé W *

***

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

***

https://cerisemarithe.wordpress.com/category/venise/

***

Venise aux mille visages,

Venise pas si sage

Et ses ruelles coquilles
L’écho des clapotis au pied des rondeurs sensuelles de ses arches colorées

Ses ruelles coquines
Gardant la langueur des soupirs, des sourires et des secrets susurrés au labyrinthe de son passé

Venise féminine en pas de deux glissés des canaux jusqu’aux murs de lumières

Venise s’offre en apparence,  mais garde sa virginité conquise dans la lagune

A cueillir dans un élan ultérieur…

* Maïté L *

***

~ par cerisemarithe sur 01/02/2014.

6 Réponses to “Venise : à la découverte des petites ruelles …”

  1. Ca y est, je sens mon imagination qui s’emporte face à ces éclats de couleur !

    • Une ville pour l’imagination…
      Au fil des déambulations, se laisser surprendre…
      Passer et repasser dans ces éclats sans cesse renouvelés…

  2. Le charme et la magie de Venise opèrent sur tes toiles, les couleurs évoquent bien ce lieu chargé d’histoire et d’émotion.

    • Effets de couleurs, effets de matières, effets du passé…
      Émotions présentes au détours des venelles…
      Lumières et reflets vénitiens…
      Laisser l’esprit vagabonder et s’imprégner de mille et mille sensations !

  3. Venise aux mille visages, Venise pas si sage

    Et ses ruelles coquilles
    L’écho des clapotis au pied des rondeurs sensuelles de ses arches colorées

    Ses ruelles coquines
    Gardant la langueur des soupirs, des sourires et des secrets susurrés au labyrinthe de son passé

    Venise féminine en pas de deux glissés des canaux jusqu’aux murs de lumières

    Venise s’offre en apparence, mais garde sa virginité conquise dans la lagune

    A cueillir dans un élan ultérieur…

    • Venise parfois orientale, où se mêlent les influences…

      Maintenant souvent dérangée par les « immenses-navires-immeubles de croisières », qui viennent jusqu’en son cœur envahir son espace, en limiter l’horizon et ses lumières… Dangers divers ! Regrets partagés !

      Merci Maïté pour tes évocations, toujours pleines de sensibilité,
      qui ajoutent une âme à mes pinceaux !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :