Vision personnelle…

***

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Laisser l’esprit divaguer au gré des miroitements…

Huile sur toile – 20 x 20 –

* Marithé W *

***

N’hésitez pas à me dire ce que ça évoque pour vous…

J’aime les variations !

***

1

Au galop, au galop saccadé
Deux pans d’armée s’avancent
Drapés de feu, nimbés de l’or de l’Orient.
De reflet en reflet, ils font jaillir les flots
Sur leurs chevaux caparaçonnés
Au galop, au galop saccadé
Ils s’avancent ces fiers cavaliers.

* Maïté L *

***

2

La cité s’ouvre au soleil couchant
Offrant ses dômes, clochers et coupoles
A la couleur or, à l’ardeur de l’instant.
Cité céleste au ciel infiniment doux
Infiniment flamand, infiniment lacustre
Voyez venir le mirage des eaux palpitantes.
Vos murs sont de brique ou de sang,
Vos mâts et pieux s’élancent en rangs serrés.
Vos eaux s’ourlent de cristal coloré
Issues d’un monde qui s’ouvre en deux
Comme pour exhiber les trésors d’une boîte à bijoux.

* Maïté L *

Publicités

~ par cerisemarithe sur 12/11/2013.

9 Réponses to “Vision personnelle…”

  1. une jolie vision personnelle avec une belle harmonie de couleurs!! amitiés

    • Merci JP… Vous pouvez me dire ce que cette création évoque pour vous…
      J’aime bien savoir ce que sont les interprétations de ceux qui prennent le temps de s’arrêter ici, de regarder, de laisser se faire (ou pas) les 1ères impressions et émotions…

  2. Il y a une belle maîtrise des couleurs qui fusionnent harmonieusement.
    La vue évoque une grande marche, comme une marche triomphale d’une armée sur l’estran…?..

  3. Reposant… Une haie d’honneur originale pour qui aime l’inconnu au delà de l’horizon. J’aime les couleurs et j’ai plongé dans le décor. Merci

    • Une invitation à braver l’inconnu et l’horizon !
      Merci d’avoir plongé dans le décor et goûté les couleurs en toute sérénité…

  4. Au galop, au galop saccadé
    Deux pans d’armée s’avancent
    Drapés de feu, nimbés de l’or de l’Orient.
    De reflet en reflet, ils font jaillir les flots
    Sur leurs chevaux caparaçonnés
    Au galop, au galop saccadé
    Ils s’avancent ces fiers cavaliers.

    Ou

    La cité s’ouvre au soleil couchant
    Offrant ses dômes, clochers et coupoles
    A la couleur or, à l’ardeur de l’instant.
    Cité céleste au ciel infiniment doux
    Infiniment flamand, infiniment lacustre
    Voyez venir le mirage des eaux palpitantes.
    Vos murs sont de brique ou de sang,
    Vos mâts et pieux s’élancent en rangs serrés.
    Vos eaux s’ourlent de cristal coloré
    Issues d’un monde qui s’ouvre en deux
    Comme pour exhiber les trésors d’une boîte à bijoux.

    Maïté L

    • Des versions que j’apprécie fort…
      Beaucoup de ceux qui ont vu ce tableau, sont dans le registre de ta 1ère interprétation…
      Pour ce qui me concerne, il a été réalisé plus conformément à ta seconde interprétation, avec des miroitements vénitiens en arrière-pensées…
      Les quelques regards qui sont allés instinctivement dans cette 2ème voie, sont tous féminins, alors que pour la 1ère, c’est plus souvent une dominante masculine ……..
      Merci Maïté pour ces variations qui ajoutent toujours des couleurs, une musicalité et des effets à mes tableaux, étoffant ainsi les impressions qu’ils peuvent dégager…

  5. Fascinante série !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :