Poursuivre dans la magie d’un espace selon l’envie…

***

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Huile sur toile – 20 x 20 – Marithé W

***

Se laisser baigner dans ses propres impressions et savourer l’instant…

***

Je laisse à chacun le choix de l’interprétation …

Même si, pour moi, ce tableau n’est pas sans titre…

***

Cent titres
Dans l’espace brodé de soleils fluviaux
Resplendit, et généreusement nous pénètre
La galerie des miroirs aux ors flamboyants.
Toutes les lignes historiques chevillées
Tous les rayons savamment maîtrisés
Évoquent la fiévreuse construction
Par toutes les mains besogneuses
Qui s’entendent à lier les deux rives.
Ces lignes gravées dans la mémoire
Aveuglant le présent, tatouent le paysage.
Tout feu, toute flamme bus par les eaux
De la lagune, du fleuve ou de la mer
Restituent au centuple les incendies du couchant
Tandis que gravissant pas à pas la marelle
Tendue en labyrinthe au regard émerveillé,
Le passant écarte la toile où les clochers ébauchés
Se devinent à peine, tant le ciel se refuse encore
A livrer ses secrets d’eau et d’éphémère brillance.

***

Maïté L

~ par cerisemarithe sur 24/10/2013.

11 Réponses to “Poursuivre dans la magie d’un espace selon l’envie…”

  1. Oui…
    « Poursuivre »
    Dans l’espeace du vivant qui nous habite…
    Avec ou sans magie…
    C’est question d’heure au sein d’une lumière…
    Qui : oeuvre…
    En sonnant juste…
    … avec ou sans magie…
    Juste histoire d’exister…

    Sensiblement !
    MCh

    • Oui !… « Poursuivre » … chacun à sa manière …
      Se baigner dans les lumières,
      il en ressort toujours un peu de magie …
      Profiter du moindre émerveillement
      et s’évader parfois
      pour mieux appréhender chaque instant …
      Sensiblement !
      Pour que les émotions soient fleurs de vie, inlassablement…
      Belles lumières pour toi, M-Ch …
      avec ou sans magie … comme tu préfèreras …

  2. Cent titres
    Dans l’espace brodé de soleils fluviaux
    Resplendit, et généreusement nous pénètre
    La galerie des miroirs aux ors flamboyants.
    Toutes les lignes historiques chevillées
    Tous les rayons savamment maîtrisés
    Evoquent la fiévreuse construction
    Par toutes les mains besogneuses
    Qui s’entendent à lier les deux rives.
    Ces lignes gravées dans la mémoire
    Aveuglant le présent, tatouent le paysage.
    Tout feu, toute flamme bus par les eaux
    De la lagune, du fleuve ou de la mer
    Restituent au centuple les incendies du couchant
    Tandis que gravissant pas à pas la marelle
    Tendue en labyrinthe au regard émerveillé,
    Le passant écarte la toile où les clochers ébauchés
    Se devinent à peine, tant le ciel se refuse encore
    A livrer ses secrets d’eau et d’éphémère brillance.
    Maïté L

    • Un espace où projeter ses architectures personnelles,
      où mettre en scène et animer ses propres images-mémoires
      parfois inconsciemment engrangées…
      Cent titres dont le tien, le mien et les autres…
      Sens des lignes et des flamboyances
      se dévoilant au gré de l’immersion
      dans les secrets des miroirs
      reflets de chacun…

      Merci pour ces images et impressions poétiques
      qui multiplient les chemins et les horizons,
      les gorgeant de lumières, de chaleurs, de rayonnements nouveaux…
      Les liens entre les rives sont tissés et retissés…

  3. « L’automne flamboyant », pour aller au plus simple de la saison🙂
    Une ambiance chaleureuse et réconfortante, les reflets du couchant…
    J’aime beaucoup cette magie de l’instant !
    Merci pour la participation poétique Marithé !

    • Merci fifi d’avoir plongé dans la flamboyance de cette atmosphère d’un instant particulier…
      J’apprécie énormément cette connivence
      poésie // peinture,
      Maïté // Marithé,
      Bordelais // Picardie …
      en toute amitié !
      🙂 🙂 🙂

  4. magnifique abstrait aux superbes couleurs!! amitiés

    • Merci Jean Pierre de cette visite…
      J’ai découvert avec bonheur chacune de vos photos et j’ai profité de cette balade -couleur ou noir et blanc- qui m’a enchantée, nourrissant mon esprit pour que mes pinceaux puissent, à leur tour, tenter de créer une atmosphère…
      http://www.balades.jeanpierrephotographies.fr/
      Pour moi, j’ai tendance à appeler ce tableau « semi-abstrait », car dès le départ j’avais une intention d’interprétation que certains découvrent d’emblée, mais qui en suscitent d’autres parfaitement concevables…
      Une évocation interprétée et ré-interprétée, ré-inventée par chaque regard…
      Alors, tout à fait abstrait ou semi-abstrait, peu importe… l’essentiel étant qu’une atmosphère s’en dégage et engendre des émotions…
      A bientôt, ici ou là-bas,
      où les photos provoquent également bien des émotions !

  5. Magnifique !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :