« Couleurs Cabanes »

***

 « Cabanes au bord du Bassin » – Huile sur toile – 65 x 46

* Marithé *

***

Cabanes d’enfance

Cabanes de vacances

De solitaires errances

Cabanes d’eau

Loupiots dans les roseaux

Blottis dans leur nid comme des oiseaux.

     Cabane se pare de brande ou de fougères

     A l’orée de la forêt usagère

     Se cache un petit pied-à-terre

     Nous portons tous en nous

     Nos rêves de bâtisseurs fous

     Nos repères de petits filous

     De cathédrales éphémères

     De grottes bâties sous la mer

     Dont nous serions propriétaires.

Même dans un carton

Où faire le dos rond

A en perdre l’horizon

On peut quand même naviguer

Et cultiver ses visées

Vers des contrées inexplorées

     Se raconter des histoires

     Remplir son quotidien d’illusoire

     Depuis son observatoire

     S’isoler en pleine nature

     Du temps qui passe n’avoir cure

     Vivre au ras de la verdure.

Compter ses trésors, ses bouts de ficelle

Perché dans les arbres-nacelles

Au bout du bout de l’échelle

Et dans la chaleur du foin

Etre tout près, laisser croire qu’on est loin

Prendre les étoiles et la lune à témoin

     Avec un marteau, des planches et quelques clous

     Un pinceau, un drap, le tout sens dessus-dessous

     Jouer les loups de mer un drapeau à la proue

     Il ne manque que quelques mots

     Dans cet écheveau de possibles, un scénario

     Un seul, pour jouer à si j’étais un héros.

***

* Maïté L *

***

Hommage aux Cabanes d’Aliénor/Maïté :

http://www.eclats-de-mots.fr/2011/09/07/couleurs-cabanes-dans-un-ecrin-meconnu-biganos/

***

***


~ par cerisemarithe sur 23/06/2012.

2 Réponses to “« Couleurs Cabanes »”

  1. De bien belles cabanes revisitées de façon épurée, très fraîches et lumineuses.

  2. En pleine nuit… Tout jour…

    Maïté a raison, le plus souvent, mes mots sont « illisibles »….

    Tandis qu’ici… surgit ton geste visible EN COULEUR…NI plus, ni moins.

    LA PEINTURE…

    C’est toujours selon soi… un point de rencontre… ou bien un sujet de controverse…
    Le geste de ta couleur mise en ambiance réhabilite l’accent d’un point de rencontre qui ne saurait péricliter…

    Puisqu’en peinture, l’échange ne se partage qu’au sein d’un regard « indiscutable »… au sein du mouvement des couleurs…

    Mais bon, là encore, je parle « Chinois » au sein de mon ressenti !…

    En définitive, j’aime beaucoup ce que tu as fait…là…

    j’aime le trait des couleurs de ton geste niché au sein de tes toiles…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :