Camargue : manade (2) …

Entre ciel, terre, herbes et eau … les taureaux …

 

 

Manade dans les herbes - Huile sur toile - 61x50 - * Marithé *

 

Taureaux en camargue - Huile sur toile - * Marithé *

 ***

« Elle fait chanter les oiseaux

Au royaume de leurs amours du printemps,

Elle berce ses roseaux

Aux souvenirs de son Histoire rebelle

La Camargue ! 

Et lorsque un jour d’août gris

elle marie le ciel à la terre

A peine nous  dévoile-t-elle,

ses frissons et ses reflets mêlés de bleu

Tout juste troublés,

Par quelque envol  à fleur d’eau,

 Au cœur de

la Camargue ! 

Sur  les sentiers où roule le vent austère

Les herbes festonnent les traces des promeneurs solitaires

Et les chevaux déploient  leur crinière en éventail

Le long des prairies humides  où vient se cacher,  un pan de ciel

De la Camargue ! 

Soudain, un pas de deux, et devant  les  flamants pêcheurs longilignes

Nous restons le souffle coupé ,  pour  quelques instants de beauté tranquille.

En écho, notre  silence s’arrime au trident de  la croix dressée

Au faîte du toit, dont la couverture de roseaux est  souvent malmenée

 Par le mistral,  ce grand maître chanteur

 de la Camargue.

L’ombre galope  et s’accroche aux sabots des chevaux,

Ou meurt  dans la glaise des  enclos, là où piétinent les noirs taureaux.

La vie frémit dans les roselières, et chuchote à bruits comptés…

Leurs courbes se font douces, semblant toucher terre,

Alors, les promeneurs s’éloignent, en toute humilité

Quittant à regret , cette nature fragile, qui les fait rêver,

Et dont le  nom  résonnera  longtemps  encore à leurs  oreilles:

La Camargue ! »

 ***

* Maïté L *

   ***

~ par cerisemarithe sur 23/07/2010.

2 Réponses to “Camargue : manade (2) …”

  1. Le sujet est traité avec originalité… tant pour les formes que pour les couleurs… Insolite !
    Insolite… comme les mots de Maïté donnent à entendre…
    A bientôt Marithé…

    • Juste une évocation … comme souvent chez moi … pour laisser la liberté aux regards et à l’appréhension de ceux qui veulent bien s’y attarder un peu …
      Toutes mes amitiés Marie-Christine et rendez-vous dans une quinzaine, après une petite échappée revigorante … Je te garde dans mes pensées …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :