« La femme aux tiroirs » …

Figurine provenant de la boutique du Musée Dali à Figuéras .  

C’est une interprétation en 3 D d’un détail d’une peinture de Salvador Dali : « Girafe en feu  » ( 1936-1937 ), réalisée avec l’autorisation de la fondation « Gala-Salvador Dali  » …

Kunstmuseum, Bâle, Suisse … »Girafe en feu » … Huile sur bois … 35 x 27 cm – ( 1936-1937 ) – Salvador Dali 

 

 

 

 DALI( 1904-1989 )

L’art pictural de Dali fut une sublimation de sa propre vie. S’appuyant sur un savoir-faire exceptionnel, accumulé au cours de toutes sortes d’expérimentations picturales, il porta de façon inimitable le surréalisme à des niveaux insoupçonnés. Il photographiait, en quelque sorte de façon associative, ce qui se passait à l’intérieur de sa tête . Inspiré par les nouvelles conceptions de la psychologie, révolutionnaires à l’époque, il tentait de traduire son subconscient en images et de visualiser ses rêves dans tout ce qu’ils avaient de symbolique impénétrable . C’est à cet effet qu’il créa sa très célèbre « méthode paranoïaque critique » . Des oeuvres artistiques fascinantes où nous ne voyons pas seulement une manifestation du subconscient de Dali, mais aussi, peut-être, le reflet même du nôtre ! 

GIRAFE EN FEU  (1936-1 937 )

Dali a peint « La girafe en feu » lors de son exil durant la guerre civile espagnole . Bien que prétendant lui-même être apolitique, « je suis Dali et rien d’autre », cette peinture trahit le conflit que créait en lui la lutte conduite sur sa terre natale . 

Les tiroirs ouverts dans la silhouette féminine bleue, que Dali baptisera plus tard « La femme-coccyx », sont caractéristiques . Ce phénomène se retrouve dans la méthode de psychanalyse de Freud, qui faisait l’objet d’une admiration inconditionnelle de la part de Dali. Il considérait cette méthode comme un pas en avant gigantesque dans la civilisation : « la seule différence entre la Grèce immortelle et notre époque est Sigmund Freud qui a découvert que le corps humain, purement néo-platonique dans la Grèce antique, est aujourd’hui plein de tiroirs secrets que seule la psychanalyse peut ouvrir » disait-il ! 

Les tiroirs ouverts de cette silhouette de femme, dans son échafaudage, renvoient à l’intérieur, au subconscient de l’être humain . 

Selon les propres termes de Dali, ses peintures constituent  « une sorte d’allégorie qui sert à illustrer une certaine conception, à explorer les innombrables odeurs narcissiques qui s’échappent de chacun de nos tiroirs » ! …

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

 

~ par cerisemarithe sur 21/01/2010.

8 Réponses to “« La femme aux tiroirs » …”

  1. Je n'ai pas bien compris si c'est toi qui les as réalisées, mais ces statuettes sont très jolies. Comme d' ailleurs la peinture de Dali qui est la preuve qu' il n'est pas besoin d' avoir une" belle âme " pour avoir du talent !

  2. Non, je ne suis pas capable de réaliser une aussi belle petite statuette ! ( je vais m'expliquer mieux dans le descriptif !!! comme je savais, je n'avais pas perçu que ce n'était pas clair !!! excuse-moi … ) . C'est un cadeau de mon frère; Elle provient de la boutique du musée Dali à Figuéras … J'en ai juste pris des photos …
    Je la trouve pleine de sens et de symbolisme, avec tous ces tiroirs, reflets de notre complexité …

  3. [c’est top]

  4. [c’est top]

  5. J'ai eu la chance de voir, il y a déjà bien trop longtemps, une immense expo Dali à Rotterdam, c'était fascinant ! Remarque, il fallait la mériter !!! 3h de queue dans la neige et le froid en décembre !!! mais ça en valait la peine … Comme pour toi, ce sont des coups de coeur qui me plongent dans un autre monde , … mettent l'esprit en alerte et en intense activité … j'aime aussi ses peintures à figurations multiples qui relèvent de phénomènes optiques et des perceptions propres à chacun …
    http://www.salvador-dali.org/dali/coleccio/fr_50obres.html

  6. merci beaucoup pour ce lien, je vais me faire un plaisir d'aller voir cela, bisous♥The Dude.

  7. cela fait quelque chose de voir ce tableau célèbre transformé en figurine, on dirait un personnage sorti de l'écran comme dans un vieux film de Woody Allen, la rose pourpre du Caire. Cette figurine semble vouloir nous parler.

  8. « La Femme Tiroir amazing… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :